Accueil
 
 
 
 

La Poste : adresse de Jean François BARRIER et François BOISSET

Il y a plus marqué La Poste ?

 

D’année en année, la Poste se désengage de sa mission de service public. Le nouveau contrat de présence territoriale signé entre l’Etat, le Groupe La Poste et L’Association des Maires de France (AMF), en janvier, entérine davantage la réduction des horaires des bureaux de poste prémisses à leur fermeture et réduit les effectifs. Nul doute qu'Emmanuel Macron va poursuivre dans cette direction mortelle.

 

Cela a des conséquences dans notre département rural, où les populations ont plus que jamais besoin d'un service public postal de proximité.

 

A Saint Paul des Landes, Ytrac, Ydes, Saignes, Pierrefort... et même Aurillac, ville préfecture, des bureaux de poste et leurs agents sont en danger, le service public recule, au détriment des Cantaliens et des Cantaliennes.

 

Partout en France, les populations se mobilisent avec leurs élus locaux et parmi eux, les militants et élus communistes. Au Sénat comme dans les conseils municipaux, les élus communistes ont interpellé la direction de la Poste et les pouvoirs publics face au danger. Dans le Cantal, cette lutte a payé par exemple à Riom es Montagnes, il s'agit maintenant de l'amplifier.

 

En poursuivant la campagne départementale lancée par les communistes dans le Cantal, nous, candidats aux élections législatives, nous nous engageons pour un service public postal utile aux besoins des populations de notre territoire.

 

Elus députés, nous voulons agir avec les habitants du Cantal pour :

 

Refuser le contrat de présence postale pour 2017-2019 tel qu’il est et en élaborer un autre tourné vers l’emploi, le développement des services publics, la démocratie, notamment l’accord préalable du maire et du conseil municipal avant toute fermeture

 

Se battre partout, pied à pied, pour empêcher toute fermeture d’un bureau de Poste

 

Demander que les CDPPT (Commissions Départementales de Présence Postale et Territoriale) soient élargies aux associations d’usagers et organisations syndicales représentatives du personnel et qu’elles soient consultées sur l’ensemble des évolutions en cours au sein du réseau postal local ou sur les réorganisations de services qui impactent les conditions de travail et le service rendu aux usagers

 

Agir pour augmenter sensiblement les ressources du fonds de péréquation en faveur du maintien et de la rénovation des bureaux de postes

 

Agir pour maintenir et renforcer le maillage des services publics dans nos territoires. Agir pour leur réimplantation avec une gestion démocratique et participative associant directions, usagers, élus et représentants des personnels tout en les dotant de moyens financiers et en personnels publics suffisants pour assurer l'entièreté de leurs missions ce qui implique un plan de création d’emplois et de formation

 

Notre engagement n'a qu'une seule boussole : celui de l’intérêt des populations et de notre territoire. Notre engagement sera toujours celui de l'Humain d'abord.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.