Accueil
 
 

22 mars12:00
 

Hausse de la CSG, baisse des APL et casse du logement social, casse du code du travail, dispositif Parcoursup pour trier les étudiants, baisse des budgets publics et du nombre de fonctionnaires, nouvelles privatisations, et maintenant casse programmée de la SNCF et du statut de cheminot... la politique menée par Macron non seulement met à mal les grandes conquêtes sociales et s’oppose aux valeurs de la République, mais empêche également un avenir de progrès pour toutes et tous.

De nombreuses mobilisations font surface, dans le Cantal et dans toute la France, pour refuser les politiques libérales conduites par les gouvernements successifs. Le 22 Mars : cheminots, électriciens gaziers, enseignants, hospitaliers, fonctionnaires territoriaux, retraités et bien d'autres encore... seront dans la rue pour exiger des moyens humains et financiers pour les services publics dans nos territoires, pour une autre société, plus humaine, plus juste et pour vivre et travailler dignement où on le souhaite ; le PCF souhaitent mobiliser, faire entrer en résonance toutes ces luttes et être le relai politique de l'attente de tous ces citoyens.

Avec toutes celles et ceux qui le souhaitent, le PCF propose que nous construisions ensemble un projet d'avenir pour notre territoire, pour des services publics du 21ième siècle utiles à tous, pour un changement de société !

Nous voulons une politique d’égalité et de solidarité, à commencer par l’égalité femmes-hommes dans tous les domaines. Une politique qui vise l’émancipation au travail, la sécurisation de l’emploi et de la formation, une nouvelle industrialisation, le développement des services publics et de la protection sociale, le droit au logement pour toutes et tous. Une politique qui garantisse les droits fondamentaux de chacun. Une politique qui prenne soin de nos aînés et qui offre un avenir à la jeunesse.

De grandes victoires sont possibles si nous les construisons, ensemble, dans l’intérêt des territoires et des gens qui y vivent.