Accueil
 
 

22 Mai10:30
 

Président des riches, méprisant et méprisable, au service de la grande finance, Macron a décidé d’en finir avec les services publics, seule richesse de celles et ceux qui n’ont rien.

 

A l’image de tous les départements ruraux, le Cantal est particulièrement concerné et menacé : lignes SNCF, hôpitaux publics, énergie, poste, enseignement, collectivités locales sont en ligne de mire. Si nous laissons faire, notre territoire sera désertifié sous les coups de ces politiques libérales qui ne répondent pas aux attentes des départements ruraux et de leurs habitants.

 

Après la casse du code du travail, Macron s’attaque aux garanties collectives des salariés, statut pour les uns, convention collective pour les autres, en mettant tout en œuvre pour opposer et diviser les victimes de sa politique. Il s’attaque aux collectivités locales ce qui aura de graves conséquences sur les services publics locaux et donc sur nos vies quotidiennes.

 

Le PCF soutient l’appel des fédérations de fonctionnaires et appelle à rejoindre le rassemblement de Mardi 22 Mai à 10h30 devant le Conseil Général du Cantal à AURILLACTous ensemble, faisons du mardi 22 Mai, une grande journée pour donner un avenir à nos services publics.