Accueil
 
 

31 oct.18:00
 

SNCF, Etat, Région Auvergne Rhône Alpes suppriment services publics et emplois dans nos territoires !

Plusieurs centaines de postes de cheminots vont être supprimés d’ici 2020. Aujourd'hui, nous y sommes : c’est l’application concrète de la réforme et du pacte ferroviaire !

Pour la région Auvergne Rhône Alpes, ce sont plus de 70 postes supprimés au guichet et plus de 30 à l’accueil en gare.

Dans le Cantal, les fermetures de guichets et de gares viennent d’être annoncées : SAINT FLOUR au 1er Novembre ; LAROQUEBROU, MASSIAC, NEUSARGUES, MURAT, LE LIORAN au 1er Décembre. A court terme, il ne resterait plus que le guichet d’AURILLAC en journée !

En solution de remplacement, la SNCF propose aux élus locaux des bus itinérants : c’est se moquer des Cantaliens !

Dans quelques jours,  André MESPOULHES vendra son dernier billet en gare de SAINT FLOUR et mettra ainsi la clé sous la porte. Dans le silence local le plus total, SAINT FLOUR, sous-préfecture du Cantal, voit encore un de ses services publics disparaitre !

Pourtant, les fortes mobilisations de l’an dernier ont permis de tracer des perspectives de développement de la ligne Aubrac et donc de la gare, notamment avec l’accord contractuel entre l’Etat et la région Occitanie.

Nous appelons les usagers, citoyens, cheminots et élus à poursuivre la mobilisation pour le développement de la ligne Aubrac et pour la ré ouverture du guichet de SAINT FLOUR