Accueil
 
 
 
 

Adresse aux parlementaires de gauche du Cantal

Monsieur le député Alain Calmette,
Monsieur le sénateur Jacques Mézard,

Le collectif Cantalien contre le pacte budgétaire et l'austérité, vous demande de voter contre le Traité Européen que le gouvernement de François Hollande s’apprête à entériner lors du vote au parlement.
Nous vous demandons de ne pas suivre la voie tracée lors de la précédente législature, en vous soumettant au traité dicté par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel, qui va imposer aux Français une austérité drastique.

François Hollande a été élu par le peuple Français qui, en sortant Nicolas Sarkozy, a démontré son refus des politiques et des réformes de rigueur.
La soumission à la "règle d'or" limitant à 0,5% du PIB le déficit public structurel, qui serait appliquée dans une prochaine loi de programmation des finances publiques, mettrait sous tutelle le budget de l’état, instituerait une logique d’appauvrissement qui, en étouffant toute possibilité d’essor économique, nous entraînerait dans un cercle vicieux dont les résultats dramatiques, sont aujourd’hui visibles en Grèce.

L'application de cette politique austéritaire a déjà démontré son inefficacité et au contraire, plonge les peuples et les états dans des situations désastreuses.
Les pressions exercées sur les membres du gouvernement, de la majorité et contre les écologistes qui s’apprêtent à voter contre ce traité, nous ramènent aux pratiques autoritaires du gouvernement Sarkozy par sa manière d’imposer des réformes mortifères pour l’économie et le peuple.
Nous vous demandons de ne pas commettre cette faute grave consistant à s’engager dans la voie tracée par la droite libérale, conduisant notre peuple à une souffrance injuste, en signant le traité Merkel- Sarkozy et de dire NON à l’austérité et l’abandon de souveraineté en refusant de ratifier le TSCG.

C’est d’une Europe tournée vers l’avenir que les pays besoin et à laquelle les peuples aspirent. Une Europe au service de l’humain, orientée vers le progrès par une politique de relance de l’emploi, de croissance économique, de réformes sociales et écologiques qui correspondent réellement aux idées de la Gauche que vous pouvez incarner devant les citoyens.

C’est pourquoi dans le Cantal, les forces de gauche, les syndicats et tous les mouvements engagés pour le progrès social, vous demandent de ne pas ratifier ce traité funeste pour notre pays et sa population.

Le Collectif Cantalien contre le pacte budgétaire et l'austérité mis en place le 18 septembre 2012

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.