Accueil
 
 
 
 

Voeu présenté au Conseil Municipal d'AURILLAC (19 Juin 2014) par le groupe PCF

L’hôpital public d’AURILLAC est le premier employeur du département et joue un rôle primordial dans le secteur de la santé, pour les populations locales, celles vieillissantes et aux revenus très modestes.

Considérant que les difficultés budgétaires du Centre Hospitalier d’AURILLAC proviennent d’une mauvaise gestion locale depuis 3 ans.

Considérant que la mise en œuvre d’un pacte de stabilité va détériorer la situation actuelle par la baisse des effectifs, les restructurations de services, les économies suggérées.

Considérant que les personnels hospitaliers et les patients ne sont aucunement responsables de cette situation.

Le Conseil Municipal d’AURILLAC demande à l’Agence Régionale de Santé et au ministère de la santé :

  • Le retrait du contrat de stabilité signé entre la direction de l’hôpital et l’ARS sans véritable concertation
  • Le versement d’une aide exceptionnelle, pour notre territoire défavorisé, afin de passer sous la barre de 2% de déficit, seuil qui implique ce contrat de stabilité.

Le Conseil Municipal d’AURILLAC apporte tout son soutien aux personnels hospitaliers qui agissent, depuis plus de deux ans, pour l’avenir de leur établissement public.

 

Voeu rejeté

10 Pour (2 PCF, 1 EELV, 7 UMP)

19 Contre (PS)

6 PRG n'ont pas pris part au vote

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.