Accueil
 
 
 
 

Pour la régularisation de la famille RAMADANI

Les Communistes Aurillacois ont appris par le personnel de l’école de Marmiers qu’Arta et Anita RAMADANI sont expulsables, à tout moment, depuis le Vendredi 13 Juin dernier.

Ces deux petites filles, scolarisées depuis 2 ans à AURILLAC, sont arrivées avec leurs parents en 2012 sur le territoire Français.

Cette famille, parfaitement intégrée, a été débouté de sa demande d’asile le 17 Février.
Fait étrange, avant même d’être informés de ce refus, les RAMADANI ont reçu une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF) le 12 Février !

Un recours a été déposé contre cette OQTF mais il a été malheureusement refusé.

Réseau Education Sans Frontière (RESF) à rassemblé, en urgence, un comité de soutien. Se sont joints à se comité, Aurillac Volley Ball, le Centre Social de Marmiers, la Cimade, le Secours Catholique, la FSU, la CGT, le PCF, le Mouvement des Jeunes Communistes et le Parti de Gauche.

Ensemble, nous refusons qu’Arta et Anita soient arrachées à leur scolarité, à leurs camarades, à leur cadre de vie.

Après l’épisode de la famille HAJRA et son expulsion « manu militari » du 5 mars dernier, le gouvernement en place et le Préfet du Cantal continuent à expulser des familles Kosavardes.

Malgré nos avertissements et notre indignation, la politique de Manuel VALLS continue dans la droite ligne de celle menée par le gouvernement SARKOZY.

Nous appelons toute la gauche à se rassembler et à dénoncer ces expulsions qui deviennent légions dans notre pays.

La Fédération du Cantal du PCF apporte tout son soutien aux RAMADANI et demande au Préfet du Cantal d’accorder à cette famille un titre de séjour

 

Signez la pétition en ligne : http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php ?article50780

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.