Accueil
 
 
 
 

Sécurité dans les lycées (Communiqué de presse commun JC Auvergne Rhône Alpes)

Promesse de campagne et surfant honteusement sur les tragiques attentats de novembre 2015, Laurent WAUQUIEZ souhaitait construire des portiques de sécurité à l’entrée des lycées d’Auvergne – Rhône Alpes.

A présent, c’est chose faite !

Annoncé en conférence de presse, la majorité régionale a débloqué 1.5 millions d’euros pour « sécuriser les lycées » et installer des « dispositifs de contrôle d’accès » aux entrées de 15 lycées « test » de la région (12 en Rhône Alpes et 3 en Auvergne).

1.5 millions d’euros immédiatement mais on parle à terme de 20 millions, si la démarche est généralisée, pour clôturer, installer de la vidéo surveillance et autres attirails sécuritaires. Nos lycées sont ils voués à devenir des parcs à jeunes ?

Fortement engagé dans les élections régionales, les Jeunes Communistes dénoncent depuis le début de la campagne cette proposition.

Le rôle du lycée est de former les citoyens de demain, pas de les fliquer ni de les maintenir dans la peur permanente. Alimenter le climat de psychose et stigmatiser les jeunes lycéens alors que l’heure est à l’apaisement et au vivre ensemble est une faute politique grave et irresponsable de la part d’un président de région.

Une fois la mesure étendue, imaginons le temps d’attente et les attroupements des lycéens devant ces portiques, tourniquets ou badgeuses…

Nos lycées n’ont pas besoin de plus de sécurité mais plus de moyens financiers et humains pour étudier et former les jeunes dans de bonnes conditions. Notre région doit se poser en résistante des mesures d’économies drastiques faîtes dans l’Education Nationale et non les accompagner !

Au lieu de le gaspiller à des fins sécuritaires, cet argent débloqué doit servir à développer la formation professionnelle dans notre région et financer la gratuité effective des manuels scolaires.

Les Jeunes Communistes seront extrêmement vigilants à la mise en place prochaine de ces dispositifs sur les 15 lycées test de la Région et seront de toutes les mobilisations pour lutter contre cette mesure vide de sens et ne visant qu’à utiliser politiquement la peur des habitants de notre région.

Lucas BOGHOSSIAN (Rhône)
Valentin CHABRIER (Puy de Dôme)
Aurélien FARGE (Isère)
Loris FONTANA (Haute Savoie)
Lolita PANCHEN (Savoie)
Sébastien PRAT (Cantal)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Sécurité dans les lycées (Communiqué de presse commun JC Auvergne Rhône Alpes)

le 17 February 2016