Accueil
 
 
 
 

Le 24 Septembre, marchons pour la paix !

La multiplication des attentats partout dans le monde, l’enlisement de la Syrie, de l'Irak, du Yémen, de l'est de l'Ukraine dans la guerre, ou encore l'engrenage de violences en Turquie, aggravent un sentiment général d’insécurité et d’impuissance qui s’accompagne parfois de manifestations de repli sur soi et de rejets xénophobes et racistes. Ces violences sont les symptômes d’un ordre mondial fondé sur la compétition entre les peuples, des logiques de domination et d’exploitation, une nouvelle course aux armements qui ont affaibli les économies nationales, les États et augmenté les inégalités et injustices. Un monde plus juste, plus sûr, plus humain et plus solidaire est indispensable pour résoudre durablement les urgences, problèmes et défis auxquels l’humanité est confrontée en ce XXIe siècle.

Des forces, nombreuses, existent à travers le monde : mobilisations contre les politiques d’austérité, mouvements alternatifs pour de nouveaux modes de développement et de production, mouvements populaires de résistance aux grandes firmes prédatrices et pollueuses, mobilisations populaires pour une solution politique en Syrie ou pour faire reculer les nationalismes, fondamentalismes religieux et les extrêmes droites…
La France a le choix : nourrir les logiques de guerre en participant au surarmement et en recourant aux interventions extérieures sans plan politique, ou bien décider de s’engager dans la résolution et la prévention politique des conflits qui minent notre siècle.

La France peut initier des mesures urgentes et cohérentes : au Moyen-Orient ou en Afrique, la solution militaire, l’expérience nous l’enseigne, sera partielle et nécessairement provisoire. Pour en finir avec l’ère des injustices et des humiliations, il sera nécessaire de penser en termes de culture de paix, c’est-à-dire la construction d’un cadre de coopération et de sécurité collective avec cinq priorités : la fin de la guerre en Syrie et au Yémen, la reconstruction sur le plan politique, économique et social de l’Irak et de la Syrie, la reconnaissance officielle de l’État palestinien, le retour à la paix et la démocratie en Turquie en agissant contre la politique répressive et guerrière, la préparation d’une Conférence inclusive et multilatérale sous égide de l’ONU pour la paix, le développement et la coopération.

Samedi 24 septembre prochain, partout en France des grandes marches pour la Paix sont organisées, la plus proche du Cantal aura lieu à Lissac-sur-Couze en Corrèze le 9 Octobre 2016 prochain (plus d’infos sur http://traildelapaix19.over-blog.com).
Disons ensemble, qu’il est temps de rompre avec ces logiques de guerre !

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.