Accueil
 
 
 
 

AG du 29 Septembre 2016

L’assemblée générale de la section PCF d’Aurillac s’est tenue le 29 Septembre dernier. 13 communistes sont présents et le rapport présente la situation internationale, avec la logique de guerre, notre combat pour la paix, et l’accueil des réfugiés, puis sociale, avec la myriade de batailles sociales, notre campagne pour redonner la parole au peuple avec la grande consultation citoyenne, et enfin la situation politique, avec les enjeux de 2017 où les 3 hypothèses donnés par le CN ont été débattues avec leurs avantages et leurs inconvénients.
Il ne nous faut pas dissocier les élections législatives de l’élection présidentielle. Il y a des gens disponibles, mais dans un marasme qui n’épargne pas le PCF bien que les gens aient une oreille attentive à notre discours. Aujourd’hui, nous sommes absents du paysage faute de candidat à l’élection présidentielle, alors que localement le PCF se porte plutôt bien. Sur la forme, il y a une satisfaction majoritaire que l’on interroge les communistes sur les 3 hypothèses en débat. A l’unanimité des interventions, la troisième hypothèse semble la moins mauvaise à ce stade : a condition que ce ne soit pas une candidature de témoignage, et encore moins de repli identitaire, afin de ne pas être absent du débat. Il nous faut de l’avis des participants, proposer un candidat PCF porteur du rassemblement que nous voulons, le plus rapidement possible.
Sur les législatives, il est nécessaire de populariser nos camarades Jean-François et Marie-Noëlle. Il nous faut préparer des initiatives fortes et médiatisées sur des propositions concrètes (à partir des résultats de la Grande Consultation, sur le ferroviaire, sur la sécurisation de l’emploi…) C’est ce que nous avons fait aux élections régionales et qui nous a permis d’obtenir un bon score sur la ville. 80% des électeurs de la circonscription habitent ou travaillent à Aurillac. Il nous faut aller au devant des salariés devant les entreprises, et dans les quartiers populaires. Les 80 ans du Cantal Ouvrier et Paysan peuvent être le lancement de notre campagne des législatives. Sur l’organisation de la section, il faut que chaque communiste fasse preuve de volontarisme pour étoffer notre exécutif de la section.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.