Accueil
 
 
 
 

10 Novembre 2016

Le rapport introductif s’axe sur la situation politique et internationale nouvelle avec l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis mais aussi sur le rendu de la conférence nationale du PCF du 5 novembre dernier et la résolution adoptée à 94% par les délégués. La conférence nationale met en mouvement les communistes à travers 3 décisions importantes qui ont été débattues en Conseil Départemental :

1) Poursuivre nos efforts de rassemblement au niveau national comme au niveau local 

La situation politique est pleine de danger : la victoire conjuguée de la droite et de l’extrême droite au printemps prochain n’est pas illusoire et les communistes ne veulent pas banaliser cet état de fait. Le PCF doit agir en responsabilités. Notre appel constant au rassemblement pour une candidature commune à gauche sur un pacte commun d’engagement doit se poursuivre. Ce rassemblement ne doit pas se situer uniquement dans des rencontres de sommet mais au contraire avec les populations, avec ceux qui souffrent : il est temps de redonner des perspectives à notre peuple. Pour mettre en œuvre ces objectifs dans la période, le Conseil Départemental initie 4 temps forts :

  • A l’initiative du « comité pluraliste de défense des lignes ferroviaires du Cantal », participer massivement au rassemblement devant la gare d’Aurillac mercredi 23 Novembre à 10h00
  • Impulser une campagne politique à destination des salariés Cantaliens « pour une sécurisation de l’emploi et de la formation ». Un tract « Entreprises » est disponible à la Fédération pour diffusion aux portes des entreprises Cantaliennes.
  • Relayer l’appel unitaire pour la sauvegarde de la Poste dans nos territoires : un tract est également disponible.
  • Prendre une initiative publique sur l’évasion fiscale et l’utilisation de l’argent avec les frères Bocquet et leur livre « Sans Domicile Fisc » à Aurillac

2) Avancer rapidement dans notre campagne des législatives

S’agissant des présidentielles, notre volonté de travailler au rassemblement pour un cadre commun se heurte à des obstacles. Au contraire, les élections législatives permettent d’élargir les possibilités de rassemblement dans nos territoires. Depuis juillet 2016, les communistes du Cantal sont engagés dans cette campagne en portant le rassemblement populaire (Jean François BARRIER et Marie Noëlle BENOIT pour la 1ère circonscription et François BOISSET et Julie BATISSON pour la 2nde).

Avec nos chefs de file, nous voulons réussir cet élargissement pour les législatives en travaillant à des cadres communs pour rassembler largement les forces disponibles. Fort du bilan des députés PCF et Front de Gauche à l’Assemblée Nationale nous voulons poser la question à notre peuple « Quel député de gauche ai-je besoin dans ma circonscription ? ».

C’est aussi au regard des constructions possibles pour les législatives que les communistes se détermineront sur un choix pour l’élection présidentielle en une candidature qui favorisera le mieux cet objectif. Une majorité de camarade pensent qu’une candidature communiste à l’élection présidentielle porteuse du rassemblement serait la mieux à même d’impulser une dynamique dans nos territoires pour nos candidats aux législatives.

Décision est prise de travailler à un appel commun des responsables politiques, associatifs et syndicaux départementaux en soutien à notre programme et à nos candidats : cet appel à voter donnerait corps à notre volonté de rassemblement.

Nos 4 candidats doivent impérativement être associés à toutes nos actions politiques locales : mandat est donné à l’exécutif départemental d’impulser un plan de campagne par circonscription en lien direct avec les communistes de chaque territoire. Ces réunions de circonscriptions se tiendront avec les candidats et animateurs début décembre 2016 afin de définir un calendrier de campagne efficace.

3) Un pacte d’engagement de 7 axes à populariser

La Grande Consultation Citoyenne est d’une valeur inestimable : elle nous a permis d’aller à la rencontre du peuple de France pour entendre ses préoccupations, attentes et espoirs. 7 priorités ont été dégagées des 65 000 questionnaires remplis. Fort de cela, le PCF propose un pacte d’engagement communs pour la France, un programme de gouvernement pour les présidentielles et les législatives avec des premières mesures urgentes à mettre en œuvre.

En questions diverses, le Conseil Départemental propose à l’ensemble des communistes du Cantal de participer au week-end formation organisé par la section d’Aurillac du PCF : les 11 et 12 Mars 2017 (programme et intervenants à venir)

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.