Accueil
 
 
 
 

Ecrivons ensemble de nouveaux jours heureux !

Depuis plus d’un an, les communistes du Cantal agissent avec constance pour favoriser le rassemblement le plus large à gauche, sur la base d’un pacte majoritaire et de progrès, afin de repousser la menace d’un second tour cantonné au choix entre l’extrême-droite de Marine Le Pen, la droite dure ou libérale de François Fillon et d’Emmanuel Macron. Jusqu’au bout, nous avons porté l’exigence d’un cadre le plus collectif possible et d’une dynamique la plus forte possible pour lever l’espoir, notamment autour d’une candidature unique à l’élection présidentielle. 

Le peuple de gauche donne raison à cette démarche en rendant crédible la présence d’un candidat de gauche au second tour de la présidentielle en la personne de Jean Luc Mélenchon. Le PCF se félicite d'avoir contribué de manière décisive à cette candidature avec 416 parrainages d'élus communistes et républicains sur un total de 805.

Les communistes du Cantal vont poursuivre et amplifier au cours des prochains jours leur engagement en appui à la candidature de Jean-Luc Mélenchon, seule en capacité aujourd’hui de faire obstacle aux visées réactionnaires et libérales et d’initier demain une véritable alternative aux politiques d’austérité.

A quelque jour du premier tour de la présidentielle, notre détermination à assurer la qualification de Jean-Luc Mélenchon pour le second tour et contribuer à la victoire des idées progressistes s’appuie sur le renforcement de la présence communiste sur le terrain. Militants et élus communistes et du Front de Gauche seront au contact de la population sur les marchés, devant les entreprises et sur l’ensemble du département comme ils savent le faire tout au long de l'année. Ils seront d'ailleurs nombreux, ce soir à 19h à Clermont Ferrand, lors du meeting holographique de Jean Luc Mélenchon.

Notre engagement est indissociable du contenu politique que nous portons dans ces campagnes présidentielle et législatives à travers nos propositions pour « La France en commun » : 

- avec le choix du progrès social : suppression de la loi travail, adoption d’une loi pour la sécurité de l’emploi et de la formation, fin de l’austérité...

- avec la nécessité de prendre le pouvoir sur l’argent : nationalisation de la BNP Paribas et de la Société générale, COP fiscale mondiale, réforme de justice fiscale...

- avec l’exigence du respect de l’humain et la planète : un million d’emplois dans les filières d’avenir, plan d’urgence pour le climat, mix énergétique sous contrôle public, nouveau modèle agricole... 

- avec la volonté de construire une nouvelle République démocratique : 6ème République, suppression du 49-3, droit de vote des étrangers... 

- avec la concrétisation d’une égalité femmes-hommes en actes : loi cadre contre les violences faites aux femmes, renforcement des contraintes pour l’égalité salariale, garantie du droit des femmes à disposer de leur corps... 

- avec une France à l’offensive en Europe et dans le monde : remise en cause du traité budgétaire européen, conférence européenne pour la paix et le désarmement...

Dans la dernière ligne droite de cette élection présidentielle, et à deux mois des élections législatives des 11 et 18 juin, la situation montre le besoin renouvelé d’une majorité de progrès à gauche à l’issue de ces échéances électorales. 

Les communistes du Cantal ne lâcheront jamais le drapeau du rassemblement populaire et citoyen qu'ils appellent de leurs voeux : par le vote en faveur de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle et des candidat-e-s soutenu-e-s par le Parti communiste français et le Front de gauche aux élections législatives :

1ère circonscription : Jean François BARRIER et Marie Noëlle MARTIN

2nde circonscription : François BOISSET et Julie BATISSON

Il est possible de faire le choix d’une France solidaire, juste, démocratique et pacifiste. Ce choix est le seul qui permettra de construire une nouvelle majorité politique autour d’un projet de gauche, qui améliore vraiment la vie des Françaises et des Français.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.