Accueil
 
 
 
 

Jamais le FN !

7 millions de nos concitoyens, dont près de 15 000 Cantaliens, ont fait le choix de la transformation sociale en hissant Jean-Luc Mélenchon aux portes du second tour. Cela ouvre un espoir nouveau pour l’avenir, pour réinventer la gauche nouvelle qu’attend notre pays.

L’engagement du PCF dans le département, de ses militants, des élus communistes et républicains a favorisé cette dynamique. Jean Luc Mélenchon réalise de très bons résultats dans les communes et cantons où le PCF est bien implanté dans le Cantal. Ce score est le fruit du travail quotidien, de proximité auprès des populations tout au long de l’année.

À 600 000 voix près, la gauche est éliminée au soir du 1er tour, la candidate de l'extrême droite, Marine Le Pen, est qualifiée pour le second tour, 15 ans après le sinistre 21 avril 2002. Face à elle, Emmanuel Macron, candidat du camp libéral : cette situation est lourde de dangers pour la démocratie et annonce de nouvelles régressions pour notre peuple ! 

Le Parti communiste français prend ses responsabilités devant le risque d'élection de Marine Le Pen et appelle sans ambiguïté à la battre le 7 mai, en utilisant le seul bulletin qui lui sera malheureusement opposé.

Les communistes ont toujours combattu le Front national et ses idées racistes et xénophobes, ils et elles refusent de participer à sa banalisation. Nous ne prendrons jamais le risque de laisser entre les mains de l'extrême droite la gestion du pays et du pouvoir d’État, les libertés publiques, la sécurité de notre territoire et celle du monde. 

Notre démarche n'est en aucun cas un soutien à la politique d'Emmanuel Macron : nous l'avons combattu comme ministre, puis comme candidat, dans la rue, au Parlement. Son projet aggravera les politiques néo-libérales. Nous empêcherons Emmanuel Macron de faire du vote du second tour une adhésion à son programme. Toutes les électrices et électeurs de la gauche de transformation sociale et écologiste doivent pouvoir utiliser le bulletin à son nom dans le seul but qu'ils se fixent : barrer la route à Marine Le Pen. Vouloir donner à ce geste une autre signification, ne pas respecter ces femmes et ces hommes, ne peut que favoriser Marine Le Pen. 

C'est dans cet esprit que seront massivement présents les communistes cantaliens lors du rendez vous du 1er Mai à AURILLAC à 10h30 place des Droits de l'Homme où ils vendront le muguet de la lutte et de l'espoir.

Ils seront aussi mobilisés à partir du 8 Mai dans toutes les manifestations pour contrer les politiques libérales du nouveau président de la République.

Rien ne pourra se faire sans luttes sur le terrain, sans engagement du monde du travail dans les combats qui s’ouvrent pour un avenir meilleur. 

La Fédération du Cantal du PCF entend poursuivre et amplifier son engagement dans ce sens.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.