Accueil
 
 

19 oct.09:30
 

En quelques mois, Macron veut casser les piliers du modèle social et productif français.

Dégradation des droits des travailleurs·euses avec la loi travail et demain des chômeurs·euses avec la réforme de l'assurance chômage, casse programmée des retraites, bradage du potentiel industriel de la France, attaque contre le droit au logement, casse des services publics, communes et départements menacés ne plus avoir les moyens d'agir pour leur population... Est-ce cela la modernité promise par le Président ? 

C'est une politique sans avenir, au service du capital financier, faite par les riches pour les riches, au détriment de l'immense majorité des Françaises et des Français et de l'avenir de notre planète.

D'autres choix sont possibles : nous voulons un nouveau progrès social pour la France. 

Depuis plusieurs semaines, des centaines de milliers de citoyen·ne·s se mobilisent pour dire STOP à cette politique et porter quelque chose de nouveau. Depuis le début les communistes et leurs parlementaires sont à leurs côtés, mobilisé·e·s dans la rue, à l'Assemblée nationale et au Sénat. Avec eux, nous pensons que la France mérite mieux. Les communistes proposent à toutes celles et ceux qui luttent contre la politique d'Emmanuel Macron, aux forces syndicales, associatives et politiques engagées dans le mouvement social actuel, de construire dès maintenant l'alternative sociale à ce pouvoir.

Nous appelons les Françaises et les Français, à investir le mouvement social, à s'organiser, à participer aux prochaines journées d'action et à construire ensemble l'alternative sociale à la politique d'Emmanuel Macron

La Fédération du Cantal du PCF appelle ses adhérents et sympathisants à participer au rassemblement initié par la CGT :
 

Jeudi 19 Octobre à 12h30

Devant le Palais de Justice

AURILLAC