Accueil
 
 

19 avr.10:30
 

Devant la Gare SNCF d'AURILLAC

 

3 milliards de cadeaux aux plus riches, casse de la SNCF, des services publics, de l’hôpital et des EHPAD, privatisation de la Française des jeux, de barrages hydroélectriques, des autoroutes, attaque contre les retraités (CSG), sélection à l’université... Il est urgent de stopper cette spirale libérale !

 

La mobilisation sociale s’accélère, le mouvement des cheminots s’ancre durablement, les étudiants se lèvent contre la sélection à l’université, des salariés se mobilisent dans l’ensemble du pays, dans le public (pour la défense des services publics et de l’emploi) et dans le privé à l’image du mouvement chez Qualipac. Face au gouvernement, un nouveau rapport de force peut s’instaurer comme le démontre la montée des opinions favorables au mouvement de grève

 

Ensemble, unis, nous pouvons porter un sérieux coup à la politique ultra–libérale d’Emmanuel Macron et y opposer une véritable alternative de progrès social !

 

L’argent existe pour mener une autre politique. L’an passé les profits du CAC 40 ont atteint 94 milliards : c’est cet argent qu’il faut aller chercher pour construire une voie de progrès pour la France. 

 

Récupérons l'argent des 1% pour construire la France des 99% : plan pour l’hôpital public et les EHPAD, investissement dans le transport public ferroviaire, plan pour l’égalité salariale femmes-hommes, création d’une sécurité de l’emploi et de la formation, plan de développement des services publics...