Accueil
 
 
 
 

Le 26 Mai : le vote Ian Brossat

Madame, Monsieur,

 

Dimanche prochain, le 26 Mai, aura lieu l'unique tour des élections Européennes et beaucoup s'interrogent encore sur leurs votes. Cette indécision ne doit pourtant pas se transformer en abstention : cela ne ferrait que renforcer le camp d'Emmanuel Macron et celui de l’extrême droite.

 

Alors que de nombreuses colères se sont manifestées ces derniers mois dans notre pays, les mobilisations ont été diverses et toutes expriment une exigence de justice fiscale, sociale, territoriale ainsi qu'une meilleure représentation des citoyens dans les différents lieux de pouvoirs. Il serait inconcevable que cette colère progressiste exprimée profite à l’extrême droite.

 

Pour que cela change en France, il faut que cela change en Europe : nous en avons l'occasion le 26 Mai prochain.

 

Le Parti Communiste Français est le seul parti à avoir perçu dès le début la construction libérale de l'Union Européenne et avoir ainsi rejeté tous les traités (Maastricht, Lisbonne, TCE...) qui corsètent nos choix politiques nationaux à des règles budgétaires d'austérité. La liste présentée à vos suffrages menée par Ian Brossat est composée à 50% d'ouvriers et d'employés : elle est à l'image de notre société. En deuxième position se trouve Marie Hélène Bourlard qui peut être la première femme ouvrière élu au parlement européen depuis bientôt 30 ans.

 

Alors que notre territoire du Cantal subit les conséquences désastreuses de la mise en concurrence des travailleurs Européens et de nos services publics décidée par la Commission Européenne, il faut se doter d’un maximum de députés européens capables d'enrayer ces politiques libérales de destruction comme l'ont fait les députés européens communistes lors de leurs différents mandats. 

 

L'Europe peut être autre chose qu'une machine infernale qui nous pourrit la vie en fermant nos maternités, nos hôpitaux, privatise l'énergie ou le rail !

 

Voter pour Ian Brossat, tête de liste du PCF, le 26 Mai prochain, c'est se donner des points d'appuis pour toutes les mobilisations que nous construisons ensemble dans le Cantal et en France, c’est se doter d’élus combatifs et déterminés. C'est construire une autre Europe, celle des gens, à l'opposé de celle de l'argent. Une Europe des territoires et de l'Humain d'abord !

 

Nous comptons sur vous et vous pouvez compter sur nous : https://www.youtube.com/watch?v=NmWrZ8z7wDg&feature=youtu.be

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.