Accueil
 
 

24 janv.15:00
 

Les enquêtes d’opinion successives font l’imparable démonstration que les français.e.s rejettent largement et massivement le projet de réforme du gouvernement et qu’ils soutiennent le mouvement social. Celui prend maintenant des formes diverses (manifestations, happenings, représentations culturelles...), touche des professions très diverses et s’ancre dans le temps. Le gouvernement a clairement perdu la bataille politique. Il doit retirer sa réforme et entamer des discussions avec les partenaires sociaux pour répondre aux attentes des français.e.s.

Les inégalités explosent. Le patrimoine des plus riches n’a jamais été aussi important. Le dernier rapport de l’ONG OXFAM établit qu’en France, les 10% des personnes les plus riches concentrent la moitié des richesses du pays. Les revenus financiers perçus par les entreprises sont totalement exonérés de cotisations. Nous proposons de les mettre à contribution, comme les autres revenus, à hauteur de 10,45 %. Cela rapporterait 30 milliards à notre système de retraites.

Les parlementaires communistes vont déposer un texte de loi pour une réforme des retraites juste et solidaire. Parallèlement le PCF travaille avec les forces de gauche et écologistes à des propositions communes : les parlementaires communistes, socialistes, écologistes et insoumis ont rendu publique une plateforme programmatique unitaire des retraites signée par 13 forces politiques de gauche.

Le débouché politique existe, ce travail commun en témoigne. Renforçons les mobilisations et soyons encore plus nombreux et nombreuses dans la rue Vendredi 24 Janvier à 14h au départ de la gare d'AURILLAC pour exiger le retrait de ce projet de loi.