Accueil
 
 

21 sept.18:30
 

Communiqué commun PCF Cantal et MJCF Cantal

Face au drame de centaines de milliers de réfugiés et migrants qui fuient la guerre, le chaos et la misère, notre colère et notre émotion sont immenses. Pour les communistes, la première des urgences est sans tergiverser la solidarité et le devoir d'accueil, sans discrimination, des réfugiés et des migrants.

Aujourd'hui enfin, grâce à l'engagement citoyen devant l'insoutenable, les verrous de l'égoïsme sont en train de sauter. Nous saluons toutes celles et tous ceux qui en sont les artisans. Le temps a été trop long, il a coûté trop cher en vies humaines !

A l’heure où le président de la République, François Hollande, engage l’armée française en Syrie, nous devons nous interroger : la poursuite de cette stratégie, en dehors de tout mandat de l'ONU, peut-elle amener la paix au peuple syrien et au Proche et Moyen-Orient ?

Depuis le retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN, notre pays a abandonné toute politique extérieure indépendante laissant la main à l'OTAN. La France doit aujourd'hui s'extraire de l'organisation atlantiste.

Des solutions de paix existent : elles passent, dans l’immédiat, par accueillir en France plus de réfugiés que les seuls 24 000 en 2 ans annoncés ; par un engagement ferme dans un processus de résolution de la crise syrienne et de transition démocratique.

Des mesures d’urgences existent : aides aux réfugiés et migrants, refonte des politiques migratoires, plan de paix au Moyen Orient…

Réclamons des moyens pour le réseau des villes solidaires en stoppant les mesures d'austérité qui frappent les budgets publics des collectivités locales (coupe de 7 milliards d'euros en 2016 et 2017).
Le monde, l'humanité, a besoin d'un changement complet des logiques de puissances, de domination et d'exploitation qui pèsent sur les relations internationales.

Le PCF Cantal et les Jeunes Communistes Cantal appellent à faire du 21 septembre prochain, journée mondiale de la paix, une journée de mobilisation, de solidarité et de soutien aux réfugiés et migrants en se rassemblant à 18h30, place des Droits de l’Homme à AURILLAC